Nika Naimi

Chercheure à l’Université McGill

Nika Naimi

Chercheure à l’Université McGill

Biography

Au début, Nika Naimi s’intéressait au sujet de la cyberintimidation en 2007 quand elle avait commencé à travailler comme chercheure à l’Université McGill. C’était là où elle avait complété sa Maîtrise-ès-arts en Culture et valeurs en Éducation et elle avait abordé le sujet de la loi 56 sur l’intimidation au Québec dans sa mémoire. Étant quelqu’un qui adore l’enseignement, elle a travaillé en tant qu’animatrice spirituelle et d’engagement communautaire à la commission scolaire Lester B. Pearson à Montréal avant de commencer d’enseigner à l’École Polytechnique de Montréal dans le cadre des certificats en cyberenquête, cyberfraude et cybersécurité en 2012. Mademoiselle Naimi a continué à consulter pour plusieurs organismes sur des projets reliés à la cyberintimidation – tel que Action jeunesse de l’Ouest-de-l’île, le Centre des femmes de l’Ouest-de-l’île, Prima Danse, ENSEMBLE pour le respect de la diversité et éventuellement le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec. Pour mettre ses connaissances en action, Nika a décidé, avec son frère, Nima Naimi, de commencer un cabinet d’expertise-conseils, intitulé Cyber Respect (cyberespect.ca) pour aider des individus, des groupes et les gens d’affaires à s’engager en la communication respectueuse et saine en ligne. Elle est aussi en train de développer une équipe d’intervention en cybercriminalité avec le Dr Gilles Ouimet et Gervais Ouellet, intitulé Cyber Stop (cyberstop.ca). Depuis 2008, Nika est partenaire et collaboratrice en beaucoup d’initiatives et a été présentée sur plusieurs sites web tel que Habilomédias, le Bureau de l’éducation en équité sociale et diversité (SEDE) et plus récemment le Projet national de YWCA Canada d’échange des connaissances sur la cyber violence – où elle avait parlé à propos de la cyber violence parmi les jeunes filles au Parlement du Canada. Peu importe que son pays d’origine est le Canada, où elle donne régulièrement des conférences à des audiences assez larges concernant la culture des jeunes et l’intimidation dans les médias numériques, elle présente aussi dans des conférences autour du monde – et a déjà été invitée à présenter à des conférences en République Tchèque et en Australie. Depuis que le sujet de la cyberintimidation prend de l’ampleur dans les nouvelles, Mademoiselle Naimi a été interviewé par de nombreuses stations de télévision, de radio et pour des articles dans les journaux au cours des années. Nika aime aussi l’écriture et a déjà écrit pour le blogue de McGill Grad Life, celui de l’Office National du Film du Canada (CITIZENShift) et le blogue de Mitsou Gélinas (mitsou.com).

All session by Nika Naimi